Mireille Dumas, Une "Cougar" Qui S'assume !

Moi je n'aime pas non plus le terme de cougar, car il a une connotation misogyne, et pour ce que j'en peux observer autour de moi, il y a beaucoup de couples où c'est la femme qui est l'ainée. Et de toutes manières une grande différence d'âge entre des partenaires, que ce soit l'homme ou la femme la ou le plus âgé(e), est un facteur de risque pour la longévité du couple.


On les appelle «cougars». Reflet de l'interdit culturel qu'il pointe, le terme est peu valorisant, lorsque employé au femelle. D'où peut-être la rareté des femmes se revendiquant telles. Ou se reconnaissant dans le rôle. Dans plus les rôles, plutôt. Car des cougars, on recenserait deux «espèces» distinctes: les amazones, qui se lancent dans des aventures avec plus jeunes qu'elles pour le meilleur, pas pour le pire; et les amoureuses, qui s'engagent dans une relation (presque) comme les autres, malgré et non à cause de la jeunesse de à eux partenaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *